Fini les locations strictes à la journée ou à la demi-journée!

Fini les locations strictes à la journée ou à la demi-journée!

Uncategorized

Le constat est clair : aujourd’hui dans le secteur du bien-être et des locations d’espaces professionnels, il y a un réel clivage entre l’offre et la demande. Le marché propose uniquement des cabinets en location fixe pour une journée où une demi-journée, avec un bail et un engagement à long terme. En revanche, les thérapeutes sont à la recherche de flexibilité avant tout.

En effet, dans une location fixe à la journée ou à la demi-journée, les débutants ne s’y retrouvent pas. Ils n’ont pas le budget ni l’envie de se sentir emprisonnés dans un bail d’un an et de restreindre leur pratique à un jour par semaine. Comment faire pour convaincre ses premiers clients/patients de prendre tous un rendez-vous le même jour. Si je loue un cabinet un lundi, comment puis-je faire pour accueillir mon patient un mercredi ?

Bien au contraire, le jeune praticien, dans un premier temps, acceptera tous les rendez-vous qui se présentent et voudra honorer chaque nouvelle demande, qu’elle soit la semaine ou le week-end, en journée ou en soirée. Se limiter à louer un cabinet une demi-journée ou une journée par semaine ne répond pas à ce que vivent les travailleurs du secteur du bien-être mental ou physique. L’offre et la demande sont en total décalage. Impossible de se coincer dans une location de cabinet à la journée ou à la demi-journée.

Que ce soit pour les praticiens du bien-être qui débutent ou ceux pour qui il s’agit d’une activité complémentaire un autre métier ou ceux qui sont à la recherche de plus de flexibilité, un réel problème se pose aujourd’hui quand ils doivent se mettre en recherche d’un espace professionnel pour pratiquer leur discipline.

La location traditionnelle d’un cabinet à la journée ou à la demi-journée est devenue beaucoup trop contraignante. Les prix sont souvent exorbitants surtout dans des zones géographiques très recherchées. Certains quartiers prisés appliquent des loyers indécents. De plus, la location fixe exige un engagement à long terme avec un bail généralement de minimum un an.

Bref, les cabinets en location à la journée ou à la demi-journée ne répondent plus du tout aux besoins actuels surtout dans la période compliquée que nous traversons. Plus d’un thérapeute a dû quitter son cabinet depuis le début de la crise. Les métiers de contacts n’ont plus pu exercer leurs activités pendant des mois et des mois. Certains n’ont plus pu assumer le loyer et les charges qui continuaient à tomber chaque mois.

La tendance générale va donc à un retour à une flexibilité totale et à un désir de pouvoir louer un cabinet quand on en a envie, selon ses besoins, à un prix abordable, dans un endroit bien situé. Plus de contrainte et retour à une liberté d’action totale.

L’idéal pour ces praticiens est donc un espace partagé, ouvert sept jours sur sept, déjà équipé et totalement flexible au niveau du tarif. La location de cabinets à la journée ou à la demi-journée est devenu obsolète. L’ère de la mutualisation, de l’optimisation des espaces et des travailleurs nomades est bel et bien d’actualité.

Lire la suite
Partage de locaux entre professionnels de la santé : évolution d’une tendance prometteuse

Partage de locaux entre professionnels de la santé : évolution d’une tendance prometteuse

Uncategorized

Au fil des dernières années, le concept de coworking ou espaces de travail collaboratifs a connu un développement particulièrement important. Ces espaces de travail partagés sont pour la plupart, proposés à des travailleurs indépendants, ou à des personnes travaillant habituellement seules chez elles, et ce via des plateformes de réservation. L’idée est de louer un local pour une heure précise et de manière occasionnelle. Dans une société où le progrès technologique consiste en la recherche de toujours plus de flexibilité et de mobilité, le concept du partage de locaux entre professionnels répond à une demande grandissante.

En ce sens, le coworking est un phénomène dans la même lignée que l’ubérisation. Ces deux mouvements ont provoqué une évolution significative des habitudes quotidiennes du travail, des travailleurs, et des consommateurs du 21 ème siècle. Angela Merkel a également cité le phénomène comme une « pratique d’émancipation faisant concurrence à l’actuelle politique néo-libéral de l’individualisation ». Par ailleurs, si l’arrivée d’internet dans les habitudes de tous, a joué un rôle crucial, le développement progressif, d’abord des smartphones (capables d’aller sur internet n’importe où avec son téléphone), puis de la 3G, et de la 4G, ont définitivement permis la création du coworking. L’ampleur du phénomène n’a pas pu passer inaperçu au sein de nombreuses branches professionnelles, notamment le domaine médical.

L’objectif de cet article et d’examiner ce nouveau phénomène de partage de locaux entre professionnels de la santé et d’identifier ce qu’il apporte avec lui. Son succès est-il un feu de paille amené à disparaître, ou une tendance qui, à l’avenir, va s’accélérer ?

Le coworking en évolution perpétuelle :

Depuis l’apparition des premières pratiques de coworking, qui, à ses débuts, était simplement une alternative aux bureaux de travail conventionnels, ce partage de locaux est devenu une tendance mondiale voire un art de vivre. En effet, le nombre de bureaux à horaire flexible a augmenté de manière exponentielle année après année et aujourd’hui toutes les grandes villes du monde possèdent ses espaces de coworking . Bruxelles ne fait pas exception à cette règle et en propose de divers et variés.

Depuis 2018, le nombre d’espaces de travail collaboratifs y a fortement augmenté. Par conséquent, le coworking commence définitivement à entrer dans les habitudes de travail des bruxellois, et notamment de ses travailleurs indépendants. Le secteur médical a lui-même embrassé cette nouvelle tendance, laissant se profiler un mode de travail ‘hybride’ (entre des espaces de travail dédiés et les cabinets de consultation conventionnels). Le phénomène est tel que qu’il devient une industrie à part entière et participe à l’évolution de l’économie (économie de réseau) et de la société.

Les avantages et inconvénients du coworking médical :

La pratique du travail en espace partagé possède de nombreux avantages. Le premier est la création d’une communauté. En étant entouré de professionnels travaillant dans différentes branches du même domaine (par exemple la médecine), chacun a, ainsi, l’opportunité d’échanger ses idées, ses problématiques, créant une ambiance stimulante et développant, même un réseau.

Un autre avantage et non des moindres est la flexibilité qu’offre ce type de système. Pas d’horaire fixe et strict. Le praticien indépendant peut venir exercer, et rester, dans son lieu de travail, seulement pour les horaires prévues (solution clés en main ou turnkey solution). La gestion des coûts est également un point positif. Les utilisateurs loueront les espaces uniquement quand ils en ont besoin. Ni plus ni moins. Ceci évite de perdre de l’argent dans une location fixe à long terme que peu arrivent à remplir.

Disposer d’un espace dédié 7 jours sur 7 est une plus-value non négligeable également, là où louer une journée fixe peut être très contraignant pour un débutant qui s’adapte aux horaires de ses premiers patients.

En bref, le coworking médical offre souplesse, flexibilité, gestion des coûts, facilité d’utilisation.

Cependant, le partage de locaux entre professionnels de la santé apporte, également, avec lui son lot de désavantages. Le premier est la perte d’identité corporative. En effet, beaucoup de disciplines avec différents principes de travail travaillent sous un même toit. Ainsi, les travailleurs doivent faire un effort pour se fondre dans le nouveau moule, causant ainsi une dilution d’identité. Un autre désavantage est que ce concept du partage de locaux entre professionnels de la santé peut être distrayant pour les travailleurs. En effet, le degré d’incertitude et l’utilisation quasi exclusive de bureaux ouverts peuvent rendre la gestion du travail difficile. Autre désavantage est le risque potentiellement plus grand de conflits entre les indépendants dû aux ‘frottements’ plus fréquents.

En résumé, le partage de locaux entre professionnels de la santé est un format de travail intéressant pour nombre de personnes : jeunes indépendants, nouvellement diplômés désireux de développer leur patientèle à leur rythme, « free lancers », associations à but non lucratif, grandes entreprises ou encore les «startups» peuvent être, pour différentes raisons, intéressé par cette pratique. De ce fait le champ de clientèle semble large, suggérant que le coworking pourrait continuer à prospérer encore pour un certain temps. Par conséquent, cette pratique semble promise à un bel avenir. D’autant que, dans l’immédiat, l’actuelle crise sanitaire (Covid-19) tend à augmenter la demande pour ce type d’espaces.

Cependant, pour rester toujours en vogue, le coworking devra être capable de se réinventer et de s’adapter aux innovations à venir. En effet, chaque tendance peut finir par tomber dans l’oubli. Ainsi, le principal défi sera celui de rester compétitif et de continuer à s’imposer comme incontournable dans le monde du travail.

Lire la suite
Petites salles à louer pas chères  : les différentes utilités de ces salles

Petites salles à louer pas chères: les différentes utilités de ces salles

Uncategorized

À travers les décennies, les petites salles à louer pas chères ont eu une importance et une utilité croissante et de plus en plus diverse. De la location de salles de spectacle à la location de cabinets de consultation pour thérapeutes, la libéralisation des sociétés et des économies, a offert toujours plus de flexibilité dans la vie de tous les jours et aussi une plus grande capacité de mouvement. Ainsi, les personnes d’aujourd’hui peuvent voyager plus rapidement et peuvent se permettre de multiplier ls courts séjours professionnels. Ces nouvelles tendances ont fini par influencer la location des salles.

En effet, au fil du temps, les offres de location de salles se sont toujours plus spécifié, tant dans leur taille (des salles plus petites) quand dans la durée de location (heure, ½ journée,
journée ,…).

Le progrès technologique permettant notamment d’accélérer les interconnections, et de multiplier les trajets, notamment à court terme, a fini par développer une demande de location sur une courte durée. Au fil des années, plusieurs types de salles on fait leur apparition. Parmi elles, les cabinets de consultation ou de soins à louer à l’heure. L’objectif de cet article est de présenter les différentes salles thérapeutiques à louer, leurs particularités et leurs différentes utilités.

Dans le milieu thérapeutique en particulier, 4 de ces petites salles à louer pas chères ont fait leur apparition : les petites salles pour un coaching en groupe, les petites salles pour donner une formation en petit groupe, les petites salles pour donner une journée d’initiation et les cabinets de consultation ou de soins. Les salles destinées à une journée d’initiation sont très intéressantes car elles permettent au formateur de faire découvrir sa pratique, son sujet, son domaine, à ses clients potentiels, le temps d’une première journée d’introduction, avant de commencer une formation plus complète, par exemple.

Un formateur débutant n’aura à ses débuts pas besoin d’une grande salle. Une salle avec une petite capacité suffira à ses débuts, le temps de voir grossir. Son groupe de prospects. Le coût de la location de cette petite salle devrait rester relativement abordable pour ne pas dissuader le formateur thérapeute et ses clients. Les salles de coaching, quant à elles, s’adressent davantage à des coachs qui accompagnent leurs clients vers un développement personnel ou professionnel. Le coach peut travailler en tête-à-tête ou en petit groupe. Il existe une multitude de type de coaching différent. Aujourd’hui tout le monde réclame son coach : coach de vie, coach en nutrition, coach pour développer ou améliorer sa carrière. Bref, l’offre est multiple. Ici encore, le professionnel a besoin d’un espace pour accueillir et accompagner son client le temps de sa séance. Inutile de louer un grand espace. Une petite salle suffira amplement. Dans le même raisonnement, ce type de salles est idéal pour des spécialités telles que la psychologie. En effet, ces thérapeutes peuvent proposer des thérapies de groupes dans ce type de salle.

Ensuite, les petites salles pour une formation en petit groupe. Ici les sujets sont infinis. Un spécialiste dans une matière décide de former ses pairs et de transmettre son savoir. Encore une fois, il aura besoin d’un local ou d’une petite salle à louer pas chère pour donner ses premières formations en attendant de remplir des espaces plus importants une fois sa formation connue.
Enfin, les cabinets de consultation ou de soins sont destinés à des praticiens issus de multiples disciplines. Ces cabinets étant tout d’abord équipés du mobilier de base utilisé par ces thérapeutes et étant complètement flexibles de par leur utilisation, ils sont probablement aujourd’hui la solution pour une multitude de nouveaux professionnels du secteur du bien-être et de la santé en demande de solutions flexibles et peu couteuses.

Pour résumé, l’usage des petites salles à louer pas chères dans le milieu thérapeutique est promis à un bel avenir. La variété des types de salles va permettre de spécifier leurs offres pour des demandes toujours plus spécifiques. Par ailleurs, la situation actuelle que nous vivons avec cette pandémie de la Covid-19 permet, ironiquement, d’accélérer le développement des entreprises offrant des petites salles à louer pas chères car la demande pour ce genre d’infrastructure augmente drastiquement. Encore plus de travailleurs nomades, encore plus de flexibilité demandée, encore plus de réduction des budgets.

Cependant, dans un avenir plus lointain, il sera nécessaire de surveiller l’évolution de la transportation (individuelle notamment). En effet, si celle-ci fini par se développer au point que les déplacements ne représentent plus la moindre contrainte, alors ce type de location pourrait être marginalisé par le travail à domicile. Aussi, il est important de remarquer que les différents types de salles discutés plus haut sont adaptables aux nouveaux horaires, notamment à l’heure. Enfin, compte tenu de l’impact considérable que les innovations venues du multimédia ont eu sur les habitudes de tous, et sur les locations des petites salles à louer pas chères  (internet, paiement en ligne, réseaux sociaux,…), les futures créations de cette industrie seront, également, à surveiller.

Lire la suite

Cabinet de psychologue à louer à Bruxelles : pourquoi Bruxelles est une ville attractive ?

Uncategorized

Nous vivons dans un monde où les formes de violence se sont multipliées et diversifiées. En effet, la dépression est communément qualifiée de ‘mal du siècle’, ce qui donne un certain nombre d’indications sur les tendances du monde actuel. D’ailleurs, Publilius Syrus disait ‘la douleur de l’âme pèse plus que la souffrance du corps’. Des traumatismes liés à des violences physiques, aux harcèlements sexuels, en passant par les ruptures affectives, les conséquences néfastes de ces blessures ‘non-tangibles’ sont de plus en plus prises au sérieux. De ce fait, la place et l’importance des psychologues, s’est accrue dans le monde d’aujourd’hui. Ces derniers bénéficiant du progrès technologique, ont désormais une liberté de mouvements dans l’exercice de leur métier qu’ils ne possédaient pas jadis.

Par ailleurs, Bruxelles, en tant que grande ville d’Europe et capitale de l’Union Européenne, possède un rayonnement international qui attire des professionnels de tous les secteurs, y compris ceux de la psychologie.

L’objectif de cet article est de mettre en avant les atouts et les nombreux intérêts pour un praticien d’exercer dans un cabinet de psychologue à louer à Bruxelles.

L’attractivité de Bruxelles

Le premier atout de notre capitale, dans la perspective d’accueillir un cabinet de psychologue à louer à Bruxelles, est la portée internationale de notre ville. Ceci fait d’elle un point de rencontre intéressant pour des professionnels et indépendants désirant séjourner à court-terme dans la capitale. De plus, exercer en ville offre une meilleure accessibilité aux cabinets de consultation tant pour les patients que pour les thérapeutes.

Avec une population de 2 millions d’habitants, Bruxelles possède une clientèle potentiellement étendue. Due à sa large population et son économie locale considérable, il y a davantage de cas de ‘burn-out’ ou de personnes étant dans le besoin de consulter des psychologues. De plus, si Bruxelles est une grande ville-capitale, elle possède l’avantage très appréciable, de ne pas être une cité aussi agitée que Paris ou Londres, du fait de sa densité de population moins importante (2 millions d’habitants contre au moins 10 millions pour les autres villes).

Elle est donc un compromis idéal entre une grande exposition internationale sans avoir une activité excessivement angoissante.

Un cabinet de psychologue à louer à Bruxelles est également, une option intéressante car Bruxelles étant une grande ville internationale, les tarifs des locaux sont plus élevés. Louer des cabinets, notamment à court-terme, représente par conséquent, une opportunité pour les psychologues d’exercer leur métier sans avoir à dépenser un montant trop conséquent. De plus, Bruxelles est de plus en plus vantée pour être une ville propice à l’entreprenariat. De ce fait, les start-ups aspirant à faire louer des locaux thérapeutiques ont de grandes chances de connaître le succès.

Enfin, Bruxelles est la ville hôte de la Faculté des Sciences Psychologiques et de l’Éducation de l’ULB, grande université spécialisée dans les recherches liées aux domaines de la psychologie et qui attire de nombreux professionnels du secteurs.

Des facteurs externes viennent également influer sur la question. En effet, la pandémie du Coronavirus sévissant et touchant durement la Belgique, la demande de soins psychologiques grandit suite au mal-être et aux dégâts causés par les confinements, les pertes d’emplois et l’incertitude pour le futur.

Si un cabinet de psychologue à louer à Bruxelles s’adresse premièrement aux psychologues dans le besoin (notamment les jeunes fraîchement diplômés et les délocalisés désireux de se rapprocher de la capitale), ce type de cabinet peut également, s’adresser à d’autres praticiens tels que : les thérapeutes en médecines douces et alternatives (médecines ‘non-conventionnelles’) et les thérapeutes psychocorporels et énergétiques. En effet, ces praticiens, particulièrement à l’aube de leur carrière, cherchent davantage à acquérir de l’expérience professionnelle qu’à supporter les coûts d’un cabinet de consultation fixe. Ce sont les praticiens les plus expérimentés qui aspirent par la suite à la stabilité dans l’exercice de leurs professions.

Pour résumer, Bruxelles possède de nombreux atouts qui font d’elle une ville propice pour louer un cabinet de consultation ou de soins.

Pour les entrepreneurs, développer une start-up proposant un ou plusieurs cabinets de psychologue à louer à Bruxelles est judicieux car la ville est économiquement vibrante avec une activité humaine importante. En effet, installer un tel service en campagne sans aucun réseau de transport, avec des psychologues et des clients, qui devraient compter au moins 30 minutes pour parvenir jusqu’aux locaux, compromettrait fortement la prospérité de la jeune entreprise. D’autant plus, que des formules de locations à court-terme (à l’heure et à la demi-journée) se développent. Formules qui sont, précisément, faites pour des indépendants ne cherchant pas à s’installer durablement et qui ont besoin que les espaces se situent dans un endroit simple et rapide d’accès pour eux et leurs patients.

Ainsi, développer une start-up proposant un cabinet pour psychologue à louer à Bruxelles est un choix idéal tant pour les entrepreneurs, que pour les psychologues ainsi que les patients de ces derniers. En effet, les intérêts de toutes ces parties prenantes se retrouvent donc ici !

Lire la suite

Un nouveau concept est né : la location de cabinets de soins et de consultation à l’heure

Uncategorized

Vous recherchez un cabinet de soins, un cabinet de consultation, un espace de travail dédié à votre discipline ou simplement un local cosy en location à l’heure à Bruxelles ? SmartRooms est la solution pour vous. Ce nouveau concept, unique à Bruxelles, propose des cabinets et des salles de formation pour petits groupes complètement équipés, que vous pourrez louer à l’heure, dans un agenda partagé, sur une plate-forme en ligne, simple d’utilisation.

La location d’un cabinet à Bruxelles n’est pas toujours chose simple. La plupart des solutions proposées sont onéreuses et très peu flexibles. Lorsqu’on sort de formation et qu’on débute dans la pratique de sa discipline, il n’est pas toujours évident de pouvoir louer un cabinet de consultations car les solutions proposées actuellement sont chères et assez strictes au niveau des horaires. Lorsqu’on n’a pas encore de patientèle, louer un cabinet dans un centre pluridisciplinaire implique un bail à long terme et également des plages horaires fixes. Être bloqué dans un créneau fixe de 4, 6 ou 8 heures d’affilées n’est pas chose aisée pour un débutant.

Au début de votre carrière, lorsque que vous commencerez à développer votre clientèle, vous aurez parfois un patient le lundi matin, un deuxième le mardi après-midi, un troisième le samedi soir, etc. Vous limitez à un créneau horaire fixe comme vous propose actuellement les centres ne sera donc pas avantageux pour vous. En effet, vous devrez vous adapter aux demandes de vos patients et pas l’inverse. Vous aurez du mal à forcer vos premiers clients à se regrouper tous sur la même journée voire même la même demi-journée. De ce fait, vous aurez difficile à remplir la plage horaire fixe que vous payez chaque mois.

Une solution serait donc de louer uniquement les heures dont vous avez besoin. Ni plus ni moins ! Pouvoir louer uniquement la durée dont vous avez besoin, n’importe quel jour de la semaine, serait la solution la plus pratique pour vous, en terme de flexibilité pour vos premiers patients et aussi également en terme de coût pour votre portefeuille.

Voilà pourquoi ce nouveau concept appelé Smart Rooms soutient les thérapeutes psycho-corporels et les praticiens du bien-être et de la santé mentale en proposant une location de cabinet à Bruxelles par heure. Les espaces sont ouverts sept jours sur sept de huit heures du matin à vingt-deux heures. Vous pourrez donc acceptez toutes les demandes de vos premiers patients que ce soit la semaine ou le week-end.

La location d’un cabinet à Bruxelles ne sera donc plus une charge lourde à porter sur vos épaules et un casse-tête pour convaincre vos patients de venir vous consulter tous le même jour.

En sortant de votre formation, vous pourrez vous concentrer sur le développement de votre patientèle, sur le lancement et la promotion de votre nouvelle activité sans plus vous soucier de la location d’un espace de travail. Vous bénéficierez d’espaces déjà équipés, insonorisés et bien situés pour exercer votre discipline et développer votre patientèle pas à pas. Ce système de location à l’heure séduira également les praticiens qui sont décentrés et pratiquent loin de la capitale belge. En effet, avant de se lancer dans une location d’un cabinet à long terme à Bruxelles, voici une bonne opportunité de tester cette ville. Limitez la prise de risque !

Une fois que vous aurez une patientèle suffisante, il sera encore temps de louer un espace de travail dans un centre et de supporter un loyer fixe. La conjoncture actuelle ne nous permet malheureusement plus de faire des dépenses inconsidérées.

Ce système de location de cabinet de consultation à Bruxelles est indubitablement dans l’air du temps des espaces partagés et des travailleurs nomades limitant les coûts et permet aux jeunes diplômés de développer leur activité à leur rythme !

Lire la suite

Cabinet de consultation à louer: les avantages et les inconvénients

Uncategorized

Nous vivons dans un monde où le progrès technologique est de plus en plus présent (interconnections toujours de plus en plus fortes, ubérisation, etc). Les innovations technologiques changent progressivement nos habitudes et nous offrent des possibilités jusqu’alors inaccessibles, y compris pour un cabinet de consultation à louer. Grâce au développement progressif des services de paiement en ligne, ceux-ci sont devenus de plus en plus courants et présents dans les habitudes du quotidien jusqu’à modifier les pratiques professionnelles. L’objectif de cette article est de résumer les avantages et les inconvénients d’un cabinet de consultation à louer à l’heure et estimer si oui, ou non, cette possibilité est intéressante, et dans quelle circonstance.

Avantages et inconvénients :

Aujourd’hui, l’usage des smartphones, services de paiements en ligne, agendas en ligne, systèmes de contrôle d’accès avec digicodes permettent d’offrir toujours plus de flexibilité au quotidien. Ces innovations changent nos habitudes, y compris celles du travail, et amènent, avec elles, des avantages et des inconvénients.

Un premier avantage qui peut être cité est la flexibilité des conditions de travail. Le fait d’avoir, dorénavant, constamment accès à son agenda via son smartphone, permet d’être alerté à tous moments des changements dans le calendrier. Mais également de pouvoir placer un rendez-vous dans son agenda à n’importe quel moment , que vous soyez en rue, en train de faire du shopping. La prise de rendez-vous ne doit plus se faire uniquement lorsque vous êtes sur votre lieu de travail.

Un autre atout du cabinet de consultation à louer, est le fait que les thérapeutes sont épargnés de la bureaucratie liée à la location à long terme d’un local fixe (factures d’énergie, d’eaux, entretenir les lieux,…). En effet, lorsqu’un praticien fait une location classique, celui-ci s’engage à assurer l’entretien et la bonne tenue des locaux et à payer ses factures chaque mois. La location à l’heure épargne les locataires de cette responsabilité vu que le prix de location inclus tout ceci. Les locaux sont loués chauffés, éclairés, propres et souvent même insonorisés. Tout cela aux frais du propriétaire.

Par ailleurs, le cabinet de consultation à louer offre aux praticiens travaillant à domicile, de bénéficier de locaux rapidement accessibles. Parfois, ces thérapeutes sont lassés de recevoir à domicile et de prendre le risque de révéler leur intimité à chaque consultation. De ce fait, la location à l’heure peut représenter pour ces praticiens une alternative occasionnel idéal d’autant plus que tout le monde n’a pas la possibilité, la place ou simplement l’envie de recevoir ses patients chez soi.

La location à l’heure de locaux équipés permet également, aux jeunes diplômés, moins expérimentés, de pouvoir se mettre en pratique sans prendre le risque de s’engager trop vite dans un bail à long terme parfois très onéreux. Aussi, les jeunes praticiens peuvent de ce fait tester plusieurs secteurs, quartiers ou villes, se faire un nom, développer leur patientèle, avant d’éventuellement louer un cabinet fixe dans un centre pluridisciplinaire.

Aussi, le rythme des activités étant plus clarifié, la location à court-terme permet d’avoir une cadence de travail potentiellement moins stressante, de pouvoir, donc, développer sa clientèle à son rythme, sans avoir les coûts d’un bail à long terme et, enfin, ne payer une location que pour les heures strictement utilisées et réduire ainsi les gaspillages liés au rapport temps réel de travail/coût de location.

Cependant, le cabinet de consultation à louer n’est pas, non-plus, sans inconvénient.

Sur du court terme, cette solution peut rendre votre calendrier de travail relativement indécis. En effet, en début de carrière c’est le thérapeute qui devra s’adapter aux horaires demandés par les patients et pas l’inverse. De ce fait, le praticien devra se déplacer
souvent pour se rendre sur son lieu de travail ponctuel et perdre parfois beaucoup de temps en déplacements multiples.

Aussi, cette pratique ne prémuni pas les praticiens ni des imprévus, ni des rendez-vous pris à la dernière minute, ce qui, in fine, peut s’avérer très stressant pour les thérapeutes. Par contre, l’avantage est que le système en ligne permet de prendre un rendez-vous en dernière minute si le cabinet est disponible. Encore faut-il pouvoir s’y rendre dans les temps !

Par ailleurs, travailler dans un espace partagé et le manque de repère peut devenir problématique. Un certain nombre de praticiens peuvent être perturbés par ce mode de travail plus ‘nomade’ qui peut casser leur routine et leurs rituels. Enfin, les thérapeutes ne sont pas garantis d’obtenir un cabinet disponible à l’endroit désiré: d’autres praticiens peuvent très bien avoir déjà réservé tous les espaces de travail. De ce fait, il existe un risque que le thérapeute se retrouve, tout simplement, dans l’impossibilité de tenir ses rendez-vous.

Pour résumer, l’intérêt de louer ce type d’espace à l’heure, varie en fonction du statut d’un praticien.

Pour les thérapeutes les plus chevronnés, la location à l’heure devrait être utilisée avec précaution. Étant plus expérimentés sur la pratique de leur métier, ces derniers tendent à chercher plus de stabilité. Cette aspiration est renforcée par le fait que les vies privées de ces thérapeutes sont, la plupart du temps, relativement posées. En effet, on peut remarquer que la totalité des inconvénients cités plus haut, s’articulent autour de l’imprévisibilité et l’instabilité de ce mode de travail. Néanmoins ce type de solution ponctuelle peut être intéressante pour un praticien travaillant en dehors de la capitale et désireux d’avoir un point de chute ponctuel pour se rapprocher de ses patients bruxellois.

Un cabinet de consultation à louer représente une chance unique pour les jeunes diplômés cherchant encore à affirmer leur pratique, et à acquérir de l’expérience. En effet, la première des priorités des jeunes indépendants, une fois diplômé, est leur insertion dans le marché du travail, et l’acquisition d’une expérience professionnelle. De ce fait, cette solution peut représenter une étape intermédiaire entre la fin des études et l’installation dans le cabinet fixe. Autrement dit: l’idéal pour un jeune diplômé !

Nous suggérons aux thérapeutes débutants d’utiliser un cabinet de consultation à louer à l’heure en début de carrière, comme tremplin avant de louer un cabinet fixe. Nous conseillons également ces espaces aux personnes dont l’activité est complémentaire et ne nécessite pas une location à long terme.

Lire la suite
WeCreativez WhatsApp Support
👋 Vous souhaitez discuter?